Le Belge et l’histoire de Napoléon


C’est Alain Decaux qui fait une conférence sur Napoléon :
– L’Empereur, se rendant compte que son dernier jour est arrivé, fait son testament… Et puis il raconte tout, son agonie, ses derniers mots, sa mort. C’est passionnant. Au bout d’un moment, Decaux conclut :
– Ce n’est que beaucoup plus tard, des années après, que l’on fera revenir les cendres de l’Empereur.

Et là il y a un Belge qui dit à sa femme :
– Je ne savais pas qu’il était mort dans un incendie, une fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.