Langue de vipère

Dans une république africaine, un fonctionnaire dit à un collègue :
– Excuse-moi de te faire cette réflexion, mais ta belle-mère a vraiment une langue de vipère.
– Allons, ricane le gendre, tu exagères.

À ce moment, un grand guerrier noir entre dans le bungalow :
– Je voulais, explique-t-il, demander à la dame de me donner encore un peu de sa salive pour empoisonner mes flèches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.