Lancer de couteaux


Un artiste de music-hall veut engager une assistante.
– Voilà, explique-t-il à une candidate : vous vous tenez immobile, devant une planche, et moi, d’une distance de dix mètres, je lance des couteaux qui s’enfoncent dans le bois en dessinant le contour de votre corps.
– C’est dangereux ! proteste la jeune fille.
– Oui, reconnaît l’artiste. C’est assez dangereux. Depuis cinq ans que je fais ce numéro, je me suis déjà coupé trois fois les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.