La tristesse télévisuelle

Le spécialiste ne peut pas faire la réparation sur place : il doit emporter le poste de télé qu’il gardera au moins nuit jours. Voyant partir son appareil, l’homme laisse échapper une larme et sa femme lui dit :
– Tu te souviens, l’an dernier, quand l’ambulance m’a emmenée à l’hôpital ? Tu n’avais pas pleuré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.