La traite parisienne

Un Parisien en vacances dans une ferme cherche à se rendre utile. On lui confie donc la traite des vaches. Une heure après, le fermier le voit revenir avec un œil poché.
– Ça m’est arrivé en trayant, affirme-t-il au fermier.
– Mais c’est impossible !
– Je vous assure. La vache m’envoyait toujours sa queue dans la figure. Alors je lui ai attaché une brique au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.