La relève du courrier

Un homme remonte avec une grosse pile de lettres.
– Ça a l’air alléchant, ce courrier, dit sa femme. – Pas tant que cela, fait le mari, après y avoir jeté un coup d’oeil. Il y a, d’abord, cinq factures à régler. Ensuite, quatre associations humanitaires qui sollicitent nos dons. Et, ce qui risque de nous coûter le plus cher, deux établissements bancaires qui veulent absolument nous prêter de l’argent, remboursable en trente-six mensualités faciles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.