La punition de la bite


C’est un gars qui est pris d’une terriiible envie de pisser. Il entre donc dans les chiottes, déboutonne sa braguette, et n’écoutant que la résolution héroïque qu’il vient de faire, il déclare en s’adressant à la partie la plus intime et donc la plus sensible de son individu :
« T’as pas voulu baiser hier soir, hein !… Hein ! P’tite salope ! Eh ben, tu pisseras pas non plus aujourd’hui ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.