La nymphomane du dimanche

Une créature de rêve confie à un psychanalyste : – Il m’arrive une chose très curieuse. Chaque dimanche, sur le coup de 15 heures, je me sens prise d’un irrésistible besoin de me déshabiller entièrement et de me jeter dans les bras du premier homme que j’aperçois. Evidemment, vous ne recevez pas le dimanche ?
– Heu… non, fait machinalement le médecin..: Excusez-moi : je voulais dire : OH ! SI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.