La nébuleuse Tapie

Les perles : la justice

En plein procès de l’affaire de corruption Valenciennes-OM, au mois de novembre 1995, le procureur de la République de Valenciennes, Éric de Montgolfier, dans un réquisitoire aussi ciselé que mémorable, apostrophe Bernard Tapie encore au faîte de sa gloire : « Dans notre siècle de fric et de toc, je me demanderai toujours, monsieur Tapie, pourquoi, plutôt qu’une constellation, vous avez choisi d’être une nébuleuse… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.