La mort du bonneteau

Un homme, qui a passé sa vie sur les champs de courses à plumer les amateurs de bonneteau, vient de mourir. Sa femme dit à un marbrier : – Je voudrais que vous me fassiez trois pierres tombales avec ces inscriptions. Sur la première : « EUGENE LARNAQUEUR REPOSE ICI ». Sur la deuxième : « OU ICI ? ». Et sur la troisième : « OU PEUT-ETRE BIEN LA ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.