La mémoire du mari

– Es-tu passé à la poste, comme je t’en avais prié ? demande une femme à son mari.
– Oui, bien sûr.
– Tu t’en souviens de façon précise ?
– Et comment ! Je peux te jurer que, pour la mémoire, je ne crains personne. D’ailleurs, il y avait, au guichet 3, une jeune postière blonde, avec une robe bleue…
– Et, puisque tu as une telle mémoire, te rappelles-tu avoir vérifié si j’avais bien timbré la lettre que tu devais poster ?
– Oui, oui, sois tranquille. J’ai bien vérifié, avant de la mettre à la boîte. Elle portait un timbre rouge.
– Parfait ! Il ne te reste plus qu’à faire un petit effort de mémoire pour te rappeler pourquoi tu es parti de la maison en laissant cette fameuse lettre sur le buffet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.