La machine à diagnostic

Un homme se plaint à son ami :
– Mon coude droit me fait vraiment mal. Je crois que je devrais aller voir un médecin.
Son ami de lui répondre :
– Ne fais pas ça ! Il y a un tout nouvel ordinateur à la pharmacie du centre qui peut te diagnostiquer n’importe quoi, bien plus rapidement et pour beaucoup moins cher qu’un médecin. Tu déposes juste un échantillon d’urine, et l’ordinateur diagnostique ton problème et te dit ce que tu dois faire. Et tiens-toi bien, cela ne coûte QUE 10 euros !

Se disant qu’il n’a rien à perdre, l’homme remplit alors un petit récipient avec un échantillon d’urine, et se rend à la pharmacie. Il y trouve l’ordinateur en question, il place l’échantillon et introduit les 10 euros. La machine se met alors à faire des tas de bruits bizarres, des tas de lumières commencent à clignoter.

Après une courte pause, une petite bande de papier sort de la machine. Il y est écrit :
« Vous avez une tendinite au coude droit :
– Trempez votre bras dans de l’eau chaude.
– Evitez de le faire trop travailler.
Cela devrait aller mieux dans 2 semaines. »

L’homme est totalement impressionné ! Plus tard dans la soirée, alors qu’il repense à cette nouvelle technologie incroyable et à la façon dont elle pourrait révolutionner le domaine médical, il commence à devenir sceptique. Il se demande si la machine ne pourrait pas se tromper.

Il décide alors d’essayer. Il mélange ainsi de l’eau du robinet, un peu d’urine de son chien, d’urine de sa femme et de sa fille. Par dessus le marché, il éjacule dans la « préparation ».

Il retourne à la pharmacie, retrouve la machine, y place le nouvel échantillon et introduit 10 euros.

La machine, comme à l’habitude, fait du boucan et de clignote de partout puis imprime l’analyse suivante :
« – Votre eau du robinet est trop dure – Faites installer un filtre.
– Votre chien a le ténia – Purgez-le avec un vermifuge adéquat.
– Votre fille se drogue à l’héroïne – Une cure de désintoxication s’impose.
– Votre femme est enceinte – L’enfant n’est pas de vous – contactez votre avocat.
– Et si vous n’arrêtez pas de vous masturber, votre tendinite ne risque pas de guérir un jour. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.