La lettre de Ponce Pilate


Petite lettre…

« Chérie,
Je ne te verrai plus, le ministère vient de me nommer gouverneur de la Judée, c’est un trou, ma carrière est fichue, plus personne n’entendra parler de moi. »

C’est signé Ponce Pilate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.