La guérison psychiatrique

C’est l’histoire de ce patient qui sort un flingue et le pointe sur la tempe de son psychiatre en disant : – Vous êtes un bon psychiatre, et vous m’avez beaucoup aidé, mais maintenant, vous en savez trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.