La folle du couscous

Les perles : la police

Un correspondant signale que sa concubine est allée faire des courses et qu’elle n’est toujours pas rentrée. Il déclare qu’elle est folle, qu’il ne veut plus vivre avec elle et précise que le couscous est presque prêt mais qu’il manque des courgettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.