La femme selon George Bernard Shaw


La femme c’est l’addition des ennuis, la soustraction du porte monnaie, la multiplication des ennemis et la division des hommes.

George Bernard Shaw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.