La femme de mon pote est une sacrée baiseuse


Au moment où le train démarre, un homme se penche à la fenêtre et salue un copain resté sur le quai en criant :
– Salut, Georges ! Et merci pour ce superbe week-end. Ta femme est vraiment une sacrée baiseuse ! – Excusez-moi, lui demande un passager. J’ai du mal à y croire. Vous avez réellement dit à cet homme que sa femme était une sacrée baiseuse ?
– Oui, j’ai dit ça, répond l’homme. Mais en fait, ce n’est pas vrai du tout. C’était juste pour ne pas lui faire de peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.