La femme autoritaire… un pléonasme ?

Une femme, très autoritaire, dit à son époux qui demeure obstinément silencieux : « Si tu étais un bon mari, tu me répliquerais, une fois de temps en temps, en présence de maman, pour que je puisse avoir le plaisir de lui montrer comment je te cloue le bec. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.