La faiblesse du coma

Les perles : la justice

Le justiciable écrit au procureur de la République après un grave accident de la circulation : « Suite à un coma profond, j’ai été faible d’esprit. » Depuis, l’intéressé est fort en gueule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.