La détresse sexuelle

Les perles : à l’hôpital

« Le patient a éprouvé une détresse respiratoire sévère avec une image d’œdème pulmonaire aiguë à la maison pendant sa relation sexuelle qui s’est graduellement détériorée dans la salle des urgences. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.