La culpabilité du mariage

Une avocate très, très laide défend un beau jeune homme.
– Je suis tellement sûre de son innocence dit-elle, que je suis prête à l’épouser après son acquittement.
– Dans ce cas, dit l’accusé, je préfère avouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.