La consommation des souhaits


Dans un petit village, une coutume ancestrale consistait à formuler un vœu tout en jetant une pièce de monnaie dans le « Puit aux désirs ». Un jour, le maire fit placarder cet avis :
« En raison d’une pollution de la nappe phréatique, l’eau de ce puits est devenue impropre à la consommation. La municipalité dégage donc toute responsabilité en ce qui concerne la réalisation de vos souhaits ».

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.