La chance de l’avare

Un Harpagon apprend qu’un ami aussi avare que lui vient d’hériter de plusieurs millions.
– Le veinard ! dit-il. Comme il va pouvoir se priver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.