La bénédiction des couilles

Gérard a décidé de se marier en costume. Le matin de la cérémonie, son tailleur lui apporte la veste et lui promet de livrer le pantalon plus tard :
– Impossible, dans une heure, je serai à la mairie !
– Ce n’est rien ! Vous n’avez qu’à mettre un pantalon ordinaire pour la cérémonie civile et je vous apporterai l’autre à la sortie de la mairie.

Lorsqu’il sort de la mairie, le tailleur lui donne son pantalon. Comme il y a foule et qu’il ne peut se déshabiller en public, Gérard enfile purement et simplement son pantalon de costume sur l’autre.

Hélas, au moment de tendre les alliances au curé, il se rappelle qu’il les a laissées dans une des poches de son pantalon du dessous. N’ayant pas d’autre solution, il commence à se déculotter.

Toute cramoisie, sa jeune femme s’exclame :
– Mais enfin, que fais-tu, tu es fou ?
– Ecoute, je n’ai pas le choix… Si tu veux qu’il les bénisse, il faut bien que je les sorte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.