L’ordinateur miniature

Dans une usine d’électronique, un ingénieur annonce au directeur :
– J’ai deux nouvelles pour vous, une bonne et une mauvaise. La bonne : l’équipe que je dirige a réussi à mettre au point un ordinateur de la taille d’un comprimé d’aspirine. – Et la mauvaise ?
– Nous avons tellement arrosé cela que Martin, auquel le whisky donne la migraine, a avalé cette petite merveille, en pensant que c’était réellement un cachet d’aspirine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.