L’invitée bavarde

– L’autre jour, raconte une femme, nous étions invités, mon mari et moi, chez des amis. Certes, je suis un peu bavarde. Mais je n’ai pas du tout apprécié la façon dont notre hôte me l’a fait sentir : en détachant ostensiblement un feuillet du calendrier fixé au mur pour bien souligner que minuit venait de passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.