L’insomnie politique

Un homme politique en rencontre un autre :
– Vous avez passé une bonne nuit ?
– Non. Impossible de fermer l’œil.
– Comment cela se fait-il ? Vous avez des soucis ?
– Pas du tout, mais je n’avais plus du tout sommeil. L’après-midi, j’avais dormi pendant toute la durée de votre discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.