L’impatience du pou

Que dit un pou pressé à la femme qui n’en finit pas de se préparer ?
« Que tu es lente chérie ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.