L’handicapé et la prostituée

C’est un petit handicapé de 45 ans toujours vierge de toutes relations sexuelles, qui se voit offrir par ses parents une splendide prostituée blonde. La pulpeuse dame rentre dévêtue. Marcel, (car c’était son nom) est un peu impressionné, mais décide de prendre l’initiative : Marcel :
« Je peux sentir vos cheveux ? »

La pute :
« Mais je t’en prie Marcel ! »

Marcel :
« Mmmmmhhh comme cela sent bon (en descendant son regard sur les seins de la dame) … et ça c’est quoi ? »

La pute :
« Mes seins. »

Marcel :
« Je…je peux sentir ? »

La pute :
« Je t’en prie. »

Marcel :
« Mmmmmhhh comme cela sent bon (descendant son regard encore un peu plus bas) … et ça c’est quoi ? »

La pute :
« euh !.. c’est ma petite chatte… »

Marcel :
« Je…je peux sentir ? »

La pute :
« Si tu veux. »

Marcel :
« Ohhhhhhh ! Y a longtemps qu’elle est morte ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.