L’excès de vitesse du Pape


Le pape vient juste de terminer sa visite de Paris en papamobile. Il est sur le point de monter dans une limousine pour aller à Roissy ; et soudain pris d’une envie de conduire une Safrane irrépressible, il demande au chauffeur de monter à l’arrière, tandis que lui s’installe au volant.

Les voilà donc qui prennent le périphérique pour rejoindre l’autoroute A1, et le pape se met à accélérer un peu, juste histoire de voir ce que la Safrane a dans les tripes. Bientôt, il double le reste de son escorte qui n’arrive plus à suivre.

A ce moment là, un CRS qui patrouillait en moto le prend en chasse, le double et lui enjoint de se rabattre sur la bande d’arrêt d’urgence. Un fois arrêtés, le motard s’avance vers la Safrane. Il reconnaît très vite le Jean Paul II, et ne sachant trop bien ce qu’il doit faire, il s’en retourne à sa moto et interroge son chef par radio :
– Chef, je viens d’arrêter un personnage très important sur le périph pour excès de vitesse et je ne sais pas trop ce que je dois faire…

Le chef lui répond :
– Quoi, c’est un député ?
– Bien plus important chef !
– Un ministre ?
– Non chef, encore plus haut !
– Tu veux dire que tu as arrêté le président ?
– Non, encore plus haut…
– Tu te foutrais pas un peu de ma gueule. Plus haut que le Président ? Qui c’est alors ?
– En fait, je ne sais pas qui il est, mais c’est sûr que c’est quelqu’un d’important parce que son chauffeur, c’est le Pape.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.