L’épouvantail de la belle-mère


– C’est quand même bizarre, dit une femme, qui se promène dans la campagne avec son mari. Voilà trois fois que tu me demandes brusquement des nouvelles de ma mère et, les trois fois, c’était juste après être passé devant un épouvantail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.