L’ego médical

Une jeune infirmière heurte par mégarde le médecin-chef dans le couloir de l’hôpital. Elle s’écrie :
– Oh mon Dieu, excusez-moi !
– Il n’y a pas de mal, mon enfant, mais appelez-moi simplement professeur, réplique le grand patron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.