L’écologie judiciaire

Les perles : la justice

Un jeune et brillant substitut, connu pour son indépendance d’esprit, ne perd pas une occasion de rappeler aux prévenus qu’ils sont un fléau pour l’environnement. « Huit pages de casier judiciaire, lance-t-il à un voleur d’habitude, c’est un peu de nos forêts qui disparaît à cause de vous ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.