L’avenir des croque-morts

« Le métier de croque-mort n’a aucun avenir. Les clients ne sont pas fidèles. »

Léon-Paul Fargue

Une réflexion sur « L’avenir des croque-morts »

  1. Exclamation entendue en 1975 dans un club pour personne âgées. Grand sujet de discussion du jour : le décès de Mme Navet morte dans son sommeil : »Mon Dieu ! Je m’en voudrai toute ma vie de me réveiller morte »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.