L’auréole de l’automobiliste


Un bienheureux arrive au Ciel où saint Pierre lui tend une auréole.
– Sur terre, explique-t-il, j’étais un fervent automobiliste. Alors, plutôt que de la porter au-dessus de la tête, cette auréole, est-ce que je pourrais, plutôt, la tenir en permanence, devant moi, entre mes deux mains, pour me rappeler mon cher volant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.