L’augmentation du rôti de veau

– Comment se fait-il, demande une cliente à son boucher, que le même rôti de veau coûte, aujourd’hui, deux euros de plus que la semaine dernière. Le veau aurait-il augmenté ?
– Le veau, non, répond le commerçant. C’est le prix de la ficelle qui a fait un bond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.