L’accident angélique

Les perles : les assurances

« Ne soyez pas étonné si vous recevez une réclamation pour une aile d’ange. Le jour de la Toussaint, au cimetière, j’ai buté dans un pot de chrysanthèmes et renversé un ange en plâtre qui a perdu son aile. J’ai laissé sur la tombe un mot portant votre nom et votre adresse. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.