Juste une question de breuvage

La femme d’un buveur invétéré raconte à une voisine :
– Mon médecin m’a donné un remède-miracle, pour guérir mon mari qui absorbe quotidiennement plusieurs bouteilles de beaujolais.
– Vraiment ?
– C’est un liquide amer qu’il suffit de verser dans le café du sujet à traiter.
– Vous l’avez essayé ?
– Oui. J’ai versé la potion dans le café du matin de mon mari.
– Et ça l’a guéri de boire ?
– Radicalement… de boire du café, tout au moins.

1 réflexion sur “Juste une question de breuvage”

  1. LA BLAGUE SUR LA PETITE FILLE AVEUGLE, COMPLETEMENT DEBILE. Je ne comprends pas comment certains peuvent imaginer des blagues sur une infirmité de ce genre. Le pére mériterait d’être aveugle également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.