Informatique pénale

Les perles : la justice

Il paraît souhaitable de ne pas confier l’application des peines aux ordinateurs. La fiche d’entrée informatique d’un détenu prévoyait en effet sa sortie en… 2094. Et dire que l’ordinateur n’a pas été sanctionné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.