Il porte plainte contre lui-même

Les perles : la justice

Un habitant du Kentucky s’est poursuivi lui-même en justice, et il a gagné ! Larry Rutman s’amusait à lancer un boomerang, mais celui-ci l’a frappé à la tête en revenant vers lui. L’incident aurait causé des dommages durables à sa mémoire. Il a alors songé à porter plainte contre le fabricant, mais son avocat le lui a déconseillé car le boomerang fonctionnait parfaitement.

M. Rutman a donc décidé de s’attaquer en réclamant 300.000 $ de dommages et intérêt pour sa maladresse, et le juge lui a donné raison. C’est sa compagnie d’assurances qui a payé la somme, le plaignant étant protégé dans le cas où il blesserait quelqu’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.