Fouille au corps

Dans un camp de naturistes, une belle nudiste dit à une autre :
– Ce que j’adore, ici, c’est les pickpockets. Il y en a un, hier, qui m’a fait jouir trois fois en cherchant avec obstination où j’avais bien pu dissimuler mon porte-monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.