De la tension dans la tête

Les perles : la police

Avisés de la présence d’un homme à genoux sous une ligne à haute tension, les gendarmes se rendent sur place et découvrent un homme d’une trentaine d’années qui leur déclare être en communication avec Krishna. L’individu a peur d’être dévoré par des requins. La patrouille l’a placé hors d’atteinte des prédateurs… au repos dans l’asile voisin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.