De l’utilité des punitions

Malgré les menaces de punition, un petit garçon s’obstine à tutoyer son instituteur. Celui-ci, à bout de patience, lui donne à copier cinquante fois : « Je ne dois pas tutoyer mon instituteur ». L’enfant revient le lendemain avec la punition.
– Pourquoi as-tu copié la phrase cent fois au lieu de cinquante ? s’étonne le maître.
– C’est pour te faire plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.