Coupable de bigamie ?


Le juge à l’accusé :
« Vous êtes reconnu NON-coupable de l’accusation de bigamie qui pesait contre vous. Vous pouvez retourner avec votre épouse. »

Alors l’accusé de répondre :
« Laquelle votre honneur ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.