Cordiale augmentation

Les perles : les assurances

« Je suis au regret de vous informer que si vous maintenez l’augmentation de ma prime, je me verrai contraint de mettre fin à nos rapports jusqu’alors empreints de la plus grande cordialité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.