Condamné sur le tard


Le condamné :
« Vingt-cinq ans de prison … Mais, Monsieur le Juge, j’ ai quatre vingt huit ans ! » Le juge :
« Le tribunal ne vous demande pas l’impossible. Vous ferez ce que vous pourrez ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.