Condamné pour faux et usage de faux


– Signez ici, dit le gardien de la prison qui accueille un nouveau détenu.
– Impossible, proteste le prisonnier, je n’ai jamais su écrire. – Voyons, je lis, sur votre fiche, que vous avez été condamné pour faux et usage de faux.
– Cela prouve une seule chose, c’est que j’avais vraiment un très mauvais avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.