Chacun son faux électeur

Les perles : la justice

Dans une affaire de fraude électorale, deux observateurs discutent de l’air du temps et du mécanisme de la « triche ». Un homme au fort accent corse prend alors la parole : « Nous, en Corse, on fait voter les morts. Vous, à Aubagne, vous faites voter les santons ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.