Baratiner les hôtesses de l’air


Au moment où un Boeing venant des Etats-Unis va se poser à Roissy, un voyageur fait du baratin à une des hôtesses. – Je m’appelle John W. Willoughby et je serai, pendant le week-end à l’Hôtel Raphaël, à Paris. Vous pourriez peut-être faire quelque chose pour moi.
– Je n’y manquerai pas, répond la jeune femme. Comme je serai, moi-même, à ce moment-là, à Buenos Aires, je ne manquerai pas de vous envoyer une carte postale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.