Ardeur défaillante

Depuis une bonne demi-heure, une jeune femme essaie, par tous les moyens, de ranimer l’ardeur défaillante de son « cadre » de mari. Exaspérée de voir que ses agaceries ne sont suivies d’aucun effet, elle décide de quitter le lit conjugal mais pas sans avoir lancé d’un ton venimeux, à son époux :
– Je vais te donner un bon conseil. Ne viens jamais me lanterner en me disant que tout augmente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.