Ardeur défaillante


Depuis une bonne demi-heure, une jeune femme essaie, par tous les moyens, de ranimer l’ardeur défaillante de son « cadre » de mari. Exaspérée de voir que ses agaceries ne sont suivies d’aucun effet, elle décide de quitter le lit conjugal mais pas sans avoir lancé d’un ton venimeux, à son époux :
– Je vais te donner un bon conseil. Ne viens jamais me lanterner en me disant que tout augmente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.